La thérapie de l’étreinte de Jirina Prekop

Plusieurs thérapies font appel à une contrainte ou une contention. La thérapie de l’étreinte (Festhaltetherapie dans l’original) selon Jirina Prekop est, de celles que j’ai essayées, la plus efficace pour se résoudre un traumatisme lié à la naissance.

On serre…

  • Dans le bonding, inventé par Dan Casriel, une personne est allongée et une autre se « repose » sur elle à moitié. L’enserré se laisse aller à ses émotions, ses visions, ses réactions spontanées…
  • Dans le packing, la personne est enserrée dans un drap mouillé censé lui faire revivre sa naissance.
  • Le Holding de Martha Welch s’adresse aux enfants autistes. Elle conseille aux parents de serrer fortement leurs enfants, pendant plus d’une demi heure le cas échéant.

D’autres techniques sont censées vous faire revivre la naissance :

  • Le rebirth de Leonard Orr s’appuie sur une respiration sans pause dans des séances d’une demi heure environ.
  • La respiration holotropique de Stanislas Grof vous met en transe pendant 5 heures, grâce à une respiration initiale et une musique adéquate.
  • Le cri primal d’Arthur Janov s’appuie sur un son spontané et encouragé. Ses livres sont très intéressants.

La thérapie de l’étreinte de Jirina Prekop allie le meilleur de ces techniques

Elle allie la sécurité de la contention de Martha Welsh avec les réactions spontanées du corps pour cicatriser le traumatisme. Il s’agit d’une thérapie assistée et guidée. Elle vise la réconciliation et, le cas échéant, une reconstruction de la naissance et non un revécu du traumatisme.

Les articles

La thérapie de l’étreinte et ses 4 applications thérapeutiques.

Bibliographie

Tous ses livres sont en allemand… Elle a écrit un livre en collaboration avec Bert Hellinger.

13 Responses to “La thérapie de l’étreinte de Jirina Prekop”

  1. TIKAROUCHENE
    29 octobre 2014 at 8 h 43 min #

    Bonjour
    Quels sont les dates de vos stages et vos tarifs.

    Merci

    AT

    • Michel Diviné
      2 novembre 2014 at 7 h 25 min #

      Je ne fais pas de stage. J’organise des séances pour les personnes intéressées. Il me faut 4 personnes au cas où la personne régresse à la naissance. Je dois en organiser une mais je suis un peu à la bourre en ce moment….

  2. mathieu
    9 mars 2015 at 19 h 09 min #

    Bonjour,

    Pourquoi dite vous il me faut 4 personnes au cas où la personne régresse à la naissance?
    Vous parlez de 4 personnes pour encadrer ? ou de 4 personnes qui vont faire chacun à leur tour la séance?
    Cela signifie qu’il peut être nécessaire d’être 4 personnes pour contrôler la personne? la personne peut devenir très agitée?
    Si c’est le cas , dur de rentrer dans vos frais…

    Merci d’avance pour vos précisions.

    • Michel Diviné
      9 mars 2015 at 19 h 31 min #

      Une personne qui fait sa séance, une personne qui l’enserre, une personne aux pieds en cas de régression (le « client » pousse sur ses pieds comme dans le ventre de sa maman) et une à l’arrivée pour « faire la maman ». Je ne fais payer que le « client », les autres sont volontaires ou veulent passer à leur tour.

  3. Nacima
    5 juin 2015 at 8 h 18 min #

    Bonjour,

    Quel est le tarif pour la personne qui souhaite faire une séance? Et quelle est la durée en moyenne d’une séance? Pourrez-vous m’informer des prochaines dates?

    Merci d’avance

    • Michel Diviné
      5 juin 2015 at 8 h 36 min #

      Le tarif est de 100 euros environ (je compte une heure et demie). Je le fais à la demande. Je dois avoir plusieurs personnes en cours et je pense en organiser une bientôt.

  4. Nacima
    6 juin 2015 at 19 h 11 min #

    Ok merci donc si je comprends bien, le prix varie en fonction de la durée. Est-ce que la séance peut dépasser les 1h30? Ou se limiter à 1h? Je vous demande de ça surtout pour des questions de budget 🙂 D’ailleurs faites vous un tarif préférentiel pour les demandeurs d’emploi? Si oui, lequel? D’autre part, j’ai eu un lien interrompu avec mes deux parents quelques mois après ma naissance. Et ce pendant plusieurs mois. Je rencontre plusieurs difficultés actuellement dans ma vie (financière, professionnelle, amoureuse…). La question que je me pose, c’est est-ce que ces difficultés sont nécessairement liées à cet événement? A défaut, à partir du moment où on a eu un lien interrompu avec ses 2 parents durant la petite enfance, cette thérapie est-elle forcément utile et/ou bénéfique (même si on ne fait clairement le lien avec les symptômes)? Pour finir j’ai vu qu’il fallait choisir un des 2 parents lors de la séance, comment savoir lequel est prioritaire? Merci d’avance pour votre retour.

    • Michel Diviné
      8 juin 2015 at 9 h 10 min #

      Nacima, je n’ai jamais eu de séances d’une durée supérieure à 1h30. Les difficultés amoureuses ne sont pas liées à des difficultés financières. Celles-ci sont plus liées à des comportements plutôt morbides liés à la perte d’un enfant ou d’une personne de la famille à qui l’on est lié consciemment ou non.

  5. Christine
    31 décembre 2015 at 8 h 49 min #

    Concernant votre brève présentation du packing, je vous envoie cet extrait dans lequel il n’est pas mentionné l’idée de faire revivre une naissance mais d’expérimenter les limites du corps : « Selon les soignants, le pack permettrait aux patients de reprendre conscience des limites et de l’existence de leur enveloppe corporelle, une perception altérée dans certaines psychoses, dont la schizophrénie. Ce soin diminuerait aussi les manifestations anxieuses chez les patients ». (http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/01/12/23248-packing-methode-contestee-pour-traiter-lautisme-psychoses)
    Je trouve votre site intéressant, il donne de nombreuses informations qui ne demandent qu’à être approfondies.
    Cordialement

    • Christine
      31 décembre 2015 at 8 h 54 min #

      Je complète mon message avec l’exemple de « la machine à serrer » de Temple Grandin qui l’apaisait et dont l’utilisation est très bien rendue dans le film retraçant sa vie.

    • Michel Diviné
      31 décembre 2015 at 10 h 14 min #

      La technique du packing est controversée. Vous l’avez expérimentée ?

Trackbacks/Pingbacks

  1. Pourquoi revenir au temps présent ? | Michel Diviné - 27 mars 2014

    […] La thérapie de l’étreinte de Jirina Prekop […]

  2. Huit concepts de base en thérapie brève | Michel Diviné - 2 octobre 2015

    […] La thérapie de l’étreinte de Jirina Prekop […]

Laissez une réponse

Afficher un lien vers mon dernier article

Comments links could be nofollow free.