Image

Comment se synchroniser avec autrui ?

La synchronisation est un terme de PNL et une des techniques de base. Elle consiste à entrer dans le monde d’autrui pour être en contact avec lui. De plus, elle permet de « s’oublier », de se centrer sur son interlocuteur comme un caméléon dans son environnement.

Le plus simple est la respiration. Nous verrons ensuite la synchronisation en miroir, puis le miroir décalé… avant d’aller plus loin. 

Se caler sur la respiration d’autrui

Visualiser la respiration d’autrui n’est pas toujours facile. La plupart du temps, les épaules montent et descendent quand la personne inspire et… souffle, pour ne pas dire « expire ». Vous pouvez parler sur son expir… et vivre au rythme de son souffle.

Parler sur l’expir

Si vous ne voyez rien, regardez son ventre… et respirez en même temps. Vous êtes ainsi concentré sur votre interlocuteur. Attention, les personnes qui ont une respiration ventrale ont souvent un rythme plus profond et plus lent que la moyenne. Prenez votre souffle avant de plonger.

Avoir le même rythme que la respiration d’autrui

Vous pouvez juste noter sa respiration et vous caler dessus… En silence. Vous trouverez plus en avant d’autres techniques plus subtiles.

L’effet miroir

Vous mettez les mains, la tête, les jambes… Comme souvent 2 amoureux le font. Si votre interlocuteur penche la tête, faites-en autant. S’il se lève ou baisse, suivez-le. Faites-en plutôt trop que pas assez, il ne s’en apercevra pas facilement, sauf s’il a lu le même article que vous.

Un miroir intelligent

Dans ce cas, bougez une autre partie de vous ou de manière décalée. Vous bougez votre pied au même rythme que sa respiration par exemple. Ou vous n’attendez pas qu’il soit sorti de la pièce pour vous lever aussi en imitation.

D’autres synchronisations : l’image et le son

Nous avons vu la synchronisation physique : vous pouvez aussi faire vos variations ou dans le domaine visuel ou auditif. Il est très difficile de le faire dans le domaine olfactif. À ce moment-là, vous devenez un caméléon qui change de couleur ou une diva de jazz qui suit un instrument de musique.

Faire le caméléon

Si vous voulez plaire à votre chef, placez-vous à sa gauche et adoptez le même style d’habillement, la même chemise blanche, les mêmes chaussures noires, la même coupe de cheveux gominés. Cela sera plus simple que de vous habiller en gris pour vous prendre pour une éminence.

Il est malheureusement plus difficile de changer sa taille. Des statistiques ont montré que les personnes dirigeant avaient tendance à embaucher des collaborateurs de la même taille qu’eux, surtout s’ils sont grands. Si vous êtes petits, adoptez un travail indépendant ou régnez par la terreur tel Napoléon.

Si vous avez un collaborateur qui s’habille exactement de la même manière que vous, commencez par lui demander son avis personnel et observez. S’il vous répond en utilisant la langue de bois « comme vous chef ! », vous pourrez démasquer un espion à votre écoute.

Monter dans les aigus et descendre dans les graves

Quand vous avez un client anxieux ou qui revit une scène d’enfance, son ton est souvent aigu. Vous pouvez l’aider en allant dans les aigus, puis en ralentissant. Cela vous calmera et calmera votre client…. En toute sécurité, évidemment. Pourquoi ? Lisez la suite.

Quel est l’intérêt ?

Milton Erickson raconte qu’il voulut s’amuser en cours en bougeant son stylo au même rythme que la respiration de son professeur. Puis il accéléra son rythme pour voir si le professeur suivait. Et celui-ci s’étouffa sans rien comprendre à son histoire.

Après avoir « accroché » votre interlocuteur, vous pouvez ainsi le guider. C’est particulièrement intéressant si votre vis-à-vis a les épaules voûtées, les bras ou les jambes croisés. Vous l’imitez et ensuite vous vous redressez ou vous décroisez.

Deux intérêts : se connecter en « s’oubliant » et ensuite, guider. « Pacing and leading » disent les anglais. Vous accompagnez autrui sur son chemin pour le faire changer de direction. Vous avez une vidéo en anglais à la fin de l’article.

Etre soi est possible

Attention, le caméléon se fige « freeze » quand il se sent en danger. D’être toujours en synchro ne doit pas vous faire oublier qui vous êtes. Il est important d‘oser dire et d’être soi sous peine de disparaître. Si votre interlocuteur est en colère, vous avez d’autres techniques que la synchronisation pour rentrer en contact avec lui.

Pour aller plus loin

  • Un lexique intéressant de l’institut Repère…
  • Une vidéo en anglais sur le pacing et le leading..

Laissez-moi un commentaire si le sujet vous intéresse.

2 Responses to “Comment se synchroniser avec autrui ?”

  1. Nicoletta
    5 juillet 2012 at 4 h 52 min #

    Article intéressant comme à chaque fois, merci 🙂

    • Michel Diviné
      9 juillet 2012 at 11 h 58 min #

      Merci pour ton soutien. As-tu un sujet à me proposer ?

Laissez une réponse

Afficher un lien vers mon dernier article

Comments links could be nofollow free.