Les phobies

Il existe toute une liste des phobies, de la phobie des chats, des chiens, des pigeons, des araignées… à la phobie de la poussière, des transports ou de la peur. 

Les causes sont multiples et les traitements aussi…

Le vertige

Un trauma est souvent la cause d’un vertige. Il m’est arrivé d’en soigner un en 2 minutes ! La personne descendait l’escalier tout doucement tant elle avait peur et sa détresse était à 10 sur 10. Une séance d’EMDR sur les lieux du vertige l’a guéri définitivement.

La phobie des animaux

La phobie des animaux peut rapidement se soigner, tant elle est « psychologique », à moins que vous n’ayez été attaqué par une araignée géante ou un crocodile. Elle nécessite quelquefois un retour sur un traumatisme original, le jour où vous avez assisté à la nuée d’oiseaux d’un film d’Hitchock ou que votre cousin vous a touché comme une araignée le ferait.

La phobie des transports

La phobie des transports peut aussi avoir une cause multiple : accident, peur de mourir, tendance suicidaire conscientisé, identification à une personne morte dans un accident.

L’agoraphobie

L’agoraphobie, la peur des grands espaces et des lieux publics et donc de sortir, est souvent plus complexe, liée quelquefois à une peur de laisser seul un être cher.

La phobie et les TOC

Les troubles obsessionnels compulsifs sont parfois liés à des phobies ; phobie de la poussière, des microbes… Dans ce cas, la dynamique est plus grave. La personne cherche la perfection… impossible à réaliser tant que l’on est vivant.

Voici un article sur 2 phobies courantes.

Traiter les phobies des transports et l’agoraphobie

6 Responses to “Les phobies”

  1. regine
    29 septembre 2014 at 16 h 57 min #

    Bonjour,
    J’ai des crises de paniques quand j’entends le bruit du ballon qui tape par terre ou tape sur une chaussure ou à la main (comme au foot, basquet, volley etc…. et aussi le son de musique où les basses sont tellement graves qu’elles font vibrer mon plexus et il me vient exactement la même crise de peur panique……ce ne sont que des bruits et pourtant ils me rendent folle et en peur panique au point d’être obligé de quitter l’espace où se déroule le jeu ( ballon) ou la fête ( musique ou aussi TV avec les nouveaux sons avec les enceintes home cinéma où les sons me mettent en panique à en avoir envie de pleurer, de crier et surtout de m’enfuir de là .
    Merci pour me renseigner d’où celà peut venir. Je n’ai pas toujours été comme ça. J’ai 54 ans et celà doit faire environ 30 ans que je vis cette peur.

    • Michel Diviné
      30 septembre 2014 at 7 h 59 min #

      Régine, je ne sais quoi te répondre. S’est-il passé un événement à l’origine ? As-tu des difficultés à digérer ? Des médicaments ?

  2. stella
    27 décembre 2016 at 19 h 18 min #

    Merci pour ce site et ce contenu intéressant.

    J’ai tjs été un peu mélancolique par moments, cela ne se voit pas du tout en société, je suis joviale et très appréciée, mais mon enfance a été difficile et mes relations familiales assez mauvaises.

    Puis certaines épreuves m’ont poussée à prendre des antidépresseurs. Résultat désastreux car ils ont provoqué une crise de panique qui a été un trauma majeur pour moi puisque j’ai cru mourir et j’ai eu de fortes envies suicidaires.
    J’ai suivi une TCC, traitements alternatifs, et traitement médicamenteux, par la prise d’une autre molécule d’antidépresseurs cette fois pour soigner l’anxiété et les nouvelles attaques de panique suite à la première.

    On peut dire qu’aujourd’hui je vais mieux, j’ai pratiquement arrêté les AD qui ne m’apportent plus rien j’ai l’impression. Toutefois, persiste chez moi une grande crainte de l’avenir et de tout ce qui est lié à la mort et à la vie.
    Exemples:
    -peur de ne pas pouvoir vivre une grossesse sereinement, phobie de l’idée d’un bébé dans mon ventre. (alors que j’ai déjà des enfants sans avoir jamais éprouvé ce type de crainte malgré des grossesses un peu houleuses, et que j’aimerais avoir un bébé)
    -peur de vouloir me tuer (alors que cela n’est pas du tout mon souhait)
    -peur de ne pas arriver à vivre jusqu’au bout de ma vie avec cette souffrance, qui s’est pourtant bcp atténuée.

    Ces peurs vont et viennent. Quand je vais bien, je vais vraiment bien, je me dis que tout cela est derrière moi et que l’avenir me sourit. Puis lorsque les peurs reviennent, je me dis qu’il ne faut surtout pas que je prenne de nouvelles initiatives dans ma vie, que maintenir le statu quo est déjà très bien.

    J’ai l’impression d’avoir tout essayé.
    Je suis preneuse de conseils pour retrouver une vie sereine, merci par avance !

    • Michel Diviné
      27 décembre 2016 at 23 h 34 min #

      Il y a de fortes chances que l’origine de ces angoisses soient systémiques. Remplissez le questionnaire de ce site et envoyez le moi. Je pourrais vous en dire plus.

      • Stella
        29 décembre 2016 at 20 h 50 min #

        Bonsoir ,
        J’ai rempli le questionnaire que j’ai renvoyé par email hier. Merci par avance, je suis curieuse de savoir ce que sont des angoisses d’origine systémique. Google ne m’a pas bcp aidée là dessus .

  3. Stella
    2 janvier 2017 at 3 h 45 min #

    Bonjour,
    Je vous ai envoyé le questionnaire de nouveau vendredi. Peut-être s’est-il glissé dans vos indésirables? Bonne année à vous

Laissez une réponse

Afficher un lien vers mon dernier article

Comments links could be nofollow free.