Image

Connaissez-vous le protocole Transformation Essentielle ?

Ce protocole, inventé par Connirae et Steve Andreas, vous permet, en partant d’un comportement que vous voulez changer, de monter dans l’échelle de vos besoins pour vivre cinq états essentiels. Je vous conseille ce protocole exceptionnel, illustré par une photo que j’ai prise à l’île Maurice.

P1030361Le voici expliqué avec un exemple très courant. Je vous conseille vivement de le pratiquer, au moins la montée dans l’échelle des besoins, qui apporte un bien-être incroyable.

Les étapes du protocole

Voici un premier dessin du protocole indiquant le même état essentiel vécu « petit », « adulte » et « dans tout le corps ».

Transformation1Il s’agit de vivre un état « essentiel » désiré par une « partie » de soi, de la faire croître dans le temps et dans le corps. Les descentes sont là pour convaincre la partie d’abandonner sa stratégie actuelle et se consacrer à l’essentiel, vivre un état désiré, sans chichi. Dans cet article, nous le décomposerons d’abord en deux étapes, A. l’identification de l’état essentiel (1 et 2) et B la croissance (3, 4 et 5).

A chaque étape, il est possible qu’une objection se manifeste. Il est alors nécessaire de traiter la partie qui objecte pour revenir à la partie précédente. Et une nouvelle partie peut objecter pour grandir… Nous verrons ce protocole dans un article suivant.

A1. Trouver et ancrer l’état essentiel

Accueillir la partie responsable

Il est d’abord essentiel d’identifier cette partie et de l’accueillir avant de découvrir son intention positive et de monter la chaîne des objectifs. Remémorez-vous un moment où vous vivez ce comportement en clarifiant ce que vous voyez, entendez dans votre tête ou ressentez dans votre corps.

Par exemple, quand, le soir, je mange « trop », j’ai cette sensation de trop plein dans mon corps, je suis en face de mon assiette et « tu peux te faire plaisir » est dans ma tête. Cette partie de moi est dans mon estomac.

Mettez une main sur l’endroit où elle se situe dans votre corps et remerciez-la d’être présente, consciente de son intention positive.

 « Que veux-tu ? » ou l’intention positive d’un comportement

Tout comportement remplit une intention positive. C’est un postulat de la PNL. Dialoguez avec cette partie en ayant de la bienveillance pour elle. Posez-lui la question « Que veux-tu ? » et attendez sa réponse. Dans notre exemple, la réponse est :

Que tu ressentes du bien-être dans ton corps.

Remerciez-la de vous avoir répondu et « montez » dans l’échelle des besoins.

« Y a-t-il quelque chose de plus important ? » ou la chaîne des objectifs

Posez-lui alors la question : « Si tu as l’expérience de (l’intention positive ou l’objectif Intermédiaire de l’étape précédente), pleinement et complètement, que veux-tu, en ayant (cela) encore plus important et plus profond ? »

Que tu sois en paix avec toi.

Et continuez à monter sur l’échelle en prenant le temps de vivre l’objectif et posant la même question « Y a t-il quelque chose de plus important que XXX pour toi ? »

Que tu t’aimes pleinement tel que tu es.

« Y a t-il quelque chose de plus important que de t’aimer pleinement tel que tu es pour toi ? »

Non.

Quand elle répond non, cela signifie que vous êtes arrivés en haut de l’échelle, dans un état essentiel, un des cinq que vous avez dans l’article précédent.

« Quand tu as cet état essentiel… » ou vivre l’état essentiel et la descente

Prenez alors le temps de vivre cet état essentiel « s’aimer tel que l’on est » et redescendez l’échelle sur les deux barreaux « en paix » et « bien-être dans son corps » en posant les questions :

« Comment le fait de s’aimer tel que l’on est change l’objectif d’être en paix ? » Si je m’aime tel que je suis, je suis en paix.

« Comment le fait de s’aimer tel que l’on est change l’objectif de se sentir bien dans son corps ? » Si je m’aime tel que je suis, je prends soin de mon corps.

Ainsi, vous vérifiez que le besoin « s’aimer tel que l’on est » est supérieur aux deux autres et vous faites comprendre à cette partie qu’elle n’a pas besoin des étapes intermédiaires. Il ne reste plus qu’à la faire grandir.

A2 Grandir…

Première étape, lui demander « quel âge as-tu ? »

Huit ans

Puis lui demander si elle veut bien grandir tout en ayant les bénéfices de son évolution dans le temps avec l’état essentiel présent, en s’aimant telle qu’elle est.

Oui

Si cette partie vous dit non, lui demander son objection. Nous détaillerons ce cas dans un article suivant.

Grandir dans le temps

Invitez votre inconscient à laisser cette Partie évoluer à travers le temps, de son âge initial à l’âge actuel. Vous pouvez ajouter « Tu peux laisser ceci se faire maintenant. Laisse cette Partie de toi te faire savoir quand elle aura atteint ton âge actuel. » Il est important à cette étape de bien être conscient de l’état essentiel cible de cette partie. Il peut y avoir des étapes clés :

  • A 15 ans, je commence à être boutonneux. Je peux néanmoins garder à l’esprit que suis conscient que je peux m’aimer tel que je suis.
  • A 21 ans, quand je culpabilise de ne pas aider des personnes qui font du travail pour moi. Je peux néanmoins garder à l’esprit que je peux m’aimer tel que je suis.

Arrivé à aujourd’hui, vous pouvez redescendre l’échelle ou impliquer tout le corps.

Grandir dans l’espace

Situez où se trouve cette partie (dans l’estomac dans l’exemple) et invitez-la à se répandre dans le corps, pour faire l’expérience un peu plus pleinement, surtout si elle se situe à l’extérieur au début. Dans notre exemple, l’objection est :

Je voudrais être sûr que tout mon corps est d’accord.

Une objection signifie qu’une autre partie est à l’affut, une partie que l’on pourrait appeler congruence. Nous aborderons la transformation de cette partie dans un autre article.

Redescendre la chaîne des objectifs

Maintenant qu’elle a votre âge et qu’elle se trouve dans tout votre corps, redescendez l’échelle. « En quoi le fait d’avoir déjà (l’Etat Essentiel) comme manière d’être, transforme-t-il ou enrichit-il (l’Objectif Souhaité) ? » Les deux étapes étaient « Être en paix » et « Être bien dans son corps ».

En résumé

Voici les 2 premières étapes résumées :

  • A. Vous avez vu comment identifier un état essentiel par la première question « que veux-tu ? » et « Y a-t-il quelque chose de plus important ? » pour grimper l’échelle. Puis vous êtes descendu de l’échelle pour vous assurer que cet état est vraiment primordial et atteignable directement.
  • B. Vous avez fait grandir dans le temps et dans l’espace afin de « réunifier » cette partie avec vous, pour éviter de rester dissocié, comme avec un enfant à l’intérieur de vous qui ne veut pas devenir adulte.

Vous n’avez pas vu le « oui, mais »… Ce sera pour un prochain article.

Pour aller plus loin

Les parties ont été inventées par Virginia Satir et formalisées par Richard Bandler et John Grinder, les inventeurs de la PNL.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

7 Responses to “Connaissez-vous le protocole Transformation Essentielle ?”

  1. Roue Laurence
    2 mai 2016 at 12 h 59 min #

    Bonjour Michel

    Super article mais ce serait super de pouvoir organiser un stage de pratique….

    Belle journée

    Laurence

    • Michel Diviné
      2 mai 2016 at 13 h 04 min #

      Oui… Pour le moment, j’anime plus des stages de constellations familiales..

      • catherine F
        22 mai 2016 at 9 h 23 min #

        Merci Michel pour la clarté de votre article.
        J’ ai découvert la notion  » états essentiels », le fait qu’ils ne soient que 5 me plaît beaucoup. Cela paraît simple.

        Pour ce qui est de la pratique, je suis comme Laurence, un stage m’aiderait 🙂

        • Michel Diviné
          23 mai 2016 at 10 h 03 min #

          Oui, la pratique apporte toujours beaucoup….

  2. 100lys
    25 mai 2016 at 2 h 40 min #

    J’ai aimé tout cela….justement parce que je suis en train de lire « Le voyage du héros » de Robert Dilts et Steve Gilligan

    • Michel Diviné
      25 mai 2016 at 14 h 09 min #

      J’ai écrit un autre article sur le sujet…

Trackbacks/Pingbacks

  1. Traiter les objections | Michel Diviné - 5 mai 2016

    […] article fait suite aux deux précédents détaillant le protocole de Transformation Essentielle créé par Steve et Connirae Andreas. Nous abordons maintenant le traitement des objections, un […]

Laissez une réponse

Afficher un lien vers mon dernier article

Comments links could be nofollow free.