Comment reconnaître un fils à maman

Cet article est destinée aux femmes qui courent après le prince charmant… et qui tombe sur un fils à maman morbide.

Voici quelques pistes de réflexion.

Le prince charmant de Walt Disney

Ce fils de roi a souvent perdu sa maman. Riche et puissant, il cherche l’âme-soeur qui remplacera sa mère défunte en la mettant à sa droite, comme sur le dessin. Il est assez morbide et met sa vie en danger en affrontant le dragon, peut-être sa belle-mère, pour conquérir son âme-soeur.

Il chante naturellement bien pour être entendu et cherche la gloire pour être vu de tous, chevauchant son fidèle destrier, seul ou entouré de ses fidèles écuyers. Dans la vraie vie, le prince charmant est souvent un fils à maman que certaines mamans compulsives voudront sauver alors qu’il n’a rien demandé.

Le fils à maman et ses caractéristiques

Un fils à maman est identifié à un homme proche de la mère. Ce peut-être un autre fils mort, un partenaire précédent, un frère ou le père de la mère. La mère le confond avec cette personne et aura tendance à l’appeler « mon chéri » ou « benjamin » pour qu’il reste petit et auprès d’elle. On les appelle « mamone » en Italie et « mamitis » en espagnol, mot que j’ai appris lors d’un séjour au Chili.

Comme il a du mal à s’appuyer sur son père, il va avoir des attributs masculins très visibles comme une barbe, mal rasé, des cheveux longs, un catogan, des dreadlocks, un sabre ou une matraque à la main. Il risque aussi de multiplier les conquêtes ou de se marier avec une femme plus âgée que lui pour ne pas avoir d’enfants et rester fidèle à maman.

S’ils sont identifiés à une personne morte, ils auront tendance à vouloir être vus de maman, de spectateurs, d’électeurs ou de collaborateurs et deviendront artiste, comédien, homme politique ou milliardaires compulsifs… Ils ne sont pas en paix avec la mort de leur mère et Bert Hellinger dit qu’ils se croient tout permis. Ils sont assez narcissiques et se prennent pour le nombril du monde en déclarant par exemple « Parfois, ma simple présence provoque de l’émotionnel chez un interlocuteur, qui je crois demande inconsciemment à être reconnu et accueilli », confondant sa dynamique avec celle de son interlocuteur.

Les questions à poser

Les femmes qui recherchent le prince charmant peuvent avoir un frère mort qu’elles confondent avec un nain ou l’âme-soeur recherchée. Elles sont donc attirées par des personnes morbides qui ne se sentent exister que quand elles sont vues et qui veulent sauver leur mère. Voici quelques questions à leur poser :

  • Si ta mère est malade en même temps que moi, qui iras-tu voir ?
  • Si mon père gifle le tien, qui défendras-tu ?
  • Si tu t’appelles Noé et qu’il n’y a qu’une autre place dans l’arche, qui prends-tu ? Ta mère ou moi ?
  • Si on a un enfant, tu restes avec moi ?
  • Tu préfères être à ma droite ou à ma gauche ?
  • Tu as un métier dangereux ?
  • Tu as déjà perdu des enfants ou des enfants non reconnus ?
  • Tu préfères être libre ou lié avec moi ?
  • Tu préfères l’amour ou l’argent ?
  • Tu aimes les films de Walt Disney ?
  • Tu aimes le livre « Le Petit Prince » ?
  • Tu aimes être pris en photo ?
  • Es-tu en paix avec la mort de ta mère ? Même si elle est vivante…

Et décidez si vous voulez faire un bout de chemin ensemble.

Pour aller plus loin

De nombreux articles sur des fils à maman : Narcisse, Sigmund Freud, Carl Jung, Arthur Rimbaud, ces dirigeants qui nous envoient dans le mur

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

2 réflexions au sujet de “Comment reconnaître un fils à maman”

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article

Comments links could be nofollow free.