Comment booster votre « image de soi » ?

Comment booster votre « image de soi » ?

Votre « image de soi » est comme un tableau intérieur conçu petit à petit, fait de différentes parties colorées, tout comme celui de Francine Andrès, que j’aime bien, qu’elle a intitulé « Merci la vie ».

Merci la vieIl est construit à partir de votre bibliothèque personnelle, faite d’événements passés justifiant cette image, que vous jugez comme étant des qualités ou des défauts.

Dans cet article, vous allez choisir une de vos qualités et la pousserez à fond en parcourant votre bibliothèque personnelle, en choisissant un de vos livres que vous aimez bien pour augmenter votre bien-être quand vous évoquerez cette qualité.

Choisissez une de vos qualités

Fermez les yeux et pensez à une qualité que vous possédez.

  • Pensez-vous être curieux, gentil, enjoué, équilibré, amusant, sensuel, intelligent, consciencieux, en bonne santé, courageux, organisé, séducteur, loyal, créatif, sage, passionné, aventurier…. ?
  • Quand vous pensez par exemple, « je suis intelligent », en êtes-vous sûr et certain ?
  • Choisissez une qualité que vous êtes sûr de posséder.

Ouvrez les yeux et notez cette qualité.

J’hésite entre curieux, créatif et intelligent. Je choisis curieux.

Parcourez votre bibliothèque intérieure

Refermez les yeux en pensant à cette qualité et laissez venir à vous des images ou des films du passé répondant à la question « Comment je sais que je suis… (intelligent dans notre cas) ? Ensuite, répondez aux questions suivantes :

  • Que voyez-vous ? Qu’entendez-vous ? Que ressentez-vous ?
  • Comment vous représentez-vous quand vous vivez cette qualité ?
  • Comment s’assemblent ces différences expériences ? Combien d’exemples obtenez-vous ? Sont-ils les uns derrière les autres ou simultanés ? Sont-ils plutôt visuels, auditifs ou kinesthésiques ? Sont-ils associés les uns aux autres ?
  • Comment savez-vous s’ils sont consistants et réels ? Par leur emplacement, leur taille, leur luminosité, leur niveau sonore ?

Voilà, vous avez construit votre bibliothèque de référence concertant cette qualité. Voici une photo d’une des plus vieilles d’Europe, à Salamanque.

bibliotheque

Dans l’exemple de la curiosité, voici mes différentes scènes :

  • Je me vois dans une librairie en train de laisser mon regard aller dans les livres. Je me vois choisir un livre, aller chez moi, le lire et en faire un résumé.
  • Voyager en Inde dans la rue avec le bruit.
  • Apprendre l’espagnol chez moi.

Ces trois images font appel au visuel (dans la librairie), à l’auditif (en Inde et chez moi) et au kinesthésique quand j’écris le résumé du livre. Dans mon imagination, je les vois plutôt dans un meuble bas, en bas à droite, ce qui me permet de dégager l’horizon devant moi.

Plongez dans un livre qui vous plaît

 Choisissez un livre parmi ceux qui vous paraissent le plus « réel » et consistant. Ouvrez-le et rentrez dedans.

  • Changez de position perceptuelle pour voir la scène d’un autre oeil.
  • Votre scène est-elle réelle ou symbolique ?
  • Pouvez-vous ajouter ou retirer certains détails ?

Ressortez du livre pour vérifier son impact sur le ressenti de votre qualité. Comment pouvez-vous le résumer en terme de VAKO ?

 Parmi les différentes scènes, celle qui me parait la plus consistante est la première. Je suis associé au personnage, cette scène est réelle. Quels détails puis-je modifier pour me sentir encore plus curieux ?
J’apprécie tout particulièrement la ténacité et le déroulé dans le temps. Je peux me voir encore plus « intuitif », laissant mon regard aller dans les différents livres, en rajoutant le « vécu intérieur » de ma curiosité, attiré par le monde extérieur qui brille encore plus.
Je le résume en : « je ressens à l’intérieur de moi la beauté du monde extérieur qui m’attire ».

Réarrangez votre bibliothèque

Ressortez de votre livre et ajoutez votre vécu aux autres scènes. D’autres scènes peuvent-elles répondre à ce nouveau vécu ? Réorganisez votre bibliothèque en la réaménageant ou en rajoutant d’autres détails.

Première scène en Inde : je baisse le bruit pour ressentir la beauté du lieu.
Deuxième scène : apprendre l’espagnol. Cette scène ne m’intéresse plus.
Une autre scène qui me plaît : la beauté d’un paysage quand je conduis en voiture, en Islande ou le long de la côte ouest des USA.
Je la rajoute et ma « bibliothèque » devient plus lumineuse, inondée de soleil.
Quand je pense « curieux » je vois ma bibliothèque inondée de soleil.

En conclusion : changez votre image de soi en changeant vos références

 Vous pouvez renforcez ainsi le vécu de vos qualités en parcourant les scènes les plus significatives. Nous verrons plus tard comment changez le vécu des qualités que vous ne pensez pas posséder.

Pour aller plus loin

Cette technique se sert du VAKO et des sous-modalités de la PNL. Je me suis beaucoup inspiré du livre en anglais de Steve Andreas Transforming Your Self: Becoming Who You Want to Be. Ses autres livres en français, Au coeur de l’esprit et Transformation essentielle,sont des livres de base de la PNL. Ce furent mes livres de chevet pendant mes premières années de pratique d’hypnose et de PNL.

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article

Comments links could be nofollow free.