Image

Avez-vous pensé à jeûner ?

Vous vous sentez lourd après un repas ? Vous avez du mal à dormir ? A respirer ? Vous souffrez du coeur, du foie ou d’inflammation chronique ? Le jeûne peut être une solution pour vous. En effet, vous passer de ces délicieuses pâtisseries pendant un certain temps peut vous ramener la santé.

J’ai moi-même jeûné 2 fois en faisant confiance à mon corps. La première fois, 2 jours avec de l’eau, sans effet notable. La deuxième fois 3 jours avec du jus de légume, avec une grosse fatigue à la reprise le 4e jour. La prochaine fois, j’essaye une semaine.

Cet article fait le point sur mes lectures et la compréhension de ce que j’ai vécu. Détaillons le passage typique du jeûne, l’autolyse et les différents types de jeûne et leurs objectifs. 

Le jeûne et l’autolyse

Quand le corps a fini de consommer les glucides, le carburant de vos muscles et de votre cerveau, il s’attaque à ses réserves de lipides (les graisses) et de protéines (les muscles). Ce phénomène est appelé autolyse.

Le foie a stocké votre sucre en supplément sous forme de glycogène, un polymère du sucre. Il le restitue dans une réaction inverse. Après 12 heures de jeûne, le foie s’attaque aux restes, les lipides (à 96%) et les protéines (à 4%). Il utilise des acides gras du sang pour fabriquer des corps cétoniques, dont l’acétone. Le corps réagit en augmentant le volume respiratoire, une baisse de la température et d’autres symptômes tels que nausée et céphalées. Ceux-ci sont passagers et disparaissent au bout de 2 jours. Le jeûne favorise-t-il l’acidose ? Non, car cette acidose, visible par le pH de l’urine, disparaît après la crise.

Tout ceci, pour votre bien à long terme. Le corps, dans sa sagesse ancestrale, favorise l’autolyse des cellules déficientes à celles en bonne santé. Il s’attaque aux kystes, aux tumeurs, qui ont du mal à se protéger dans un environnement où les glucides sont en défaut.

Quelques questions et des réponses

Voici les questions les plus courantes…

Combien de temps ?

Un homme de 70 kg a 15 kg de graisses qui lui permettent de tenir 40 jours sans manger. Les jeûnes les plus courants durent de 24 heures (toutes les semaines) à 3 semaines (dans le cadre de jeûne thérapeutique pour soigner une maladie).

Quelle est la durée la plus efficace ? Herbert Shelton, un pionnier du jeûne, préconise le plus long possible. Désiré Merien pense que plusieurs jeûnes se cumulent. Plus la maladie est prégnante, plus vous devrez jeûner longtemps pour profiter de ses bienfaits. Des essais sur les souris et les vers comparent le jeûne tous les 3 jours et un jeûne à long terme.

Avec ou sans exercice ?

En faisant de l’exercice, vous sollicitez vos muscles et vos protéines, vous éliminez… et vous vous occupez aux moments des repas. C’est le propre de l’organisme jeûne et randonnée.

Sans exercice, vous laissez votre corps décider pour vous de quel organe il s’occupe. C’est ce que préconise Nicole Boudreau, qui a écrit la biographie de son professeur Jean Rocan.

Avec ou sans jus de légume ?

En prenant jus de fruit dilué et jus de légumes, vous diminuez le risque d’acidose, les nausées et les maux de tête éventuels… et vous vous occupez aux moments des repas. C’est le propre de la cure Buchinger prônée aussi par Helmut Lützner.

Nettoyage du côlon ou non ?

Nettoyer les intestins avant le jeûne permet à l’organisme de démarrer proprement et plus rapidement l’autolyse. Herbert Shelton ne le préconise pas, avec comme démonstration à l’appui, la non existence de purge naturelle des animaux avant le jeûne.

La reprise est essentielle

Attention… Comptez au moins une semaine de reprise, autant que la durée du jeûne, dit-on. Fruits, puis légumes verts, suivis des protéines… Une pomme cuite le matin du premier jour par exemple. Bernard Shaw disait :

N’importe quel sot peut jeûner. Seul le sage sait terminer convenablement un jeûne. 

Et ensuite, notez vos changements alimentaires.

Voici les différents types de jeûne :

  • La médecine ayurvédique conseille un jour de jeûne hydrique par semaine. Gandhi était un de ses adeptes.
  • Les clubs jeûne et randonnées proposent des jeûnes hydriques d’une semaine.
  • La clinique Buchinger propose un jeûne de 1 à 3 semaines avec jus de légumes.
  • La cure de Breuss dure 42 jours avec jus de légumes.

Si vous n’êtes pas malade, vous pouvez faire un jeûne d’une semaine tout seul. Si vous prenez des médicaments et voulez guérir d’une maladie spécifique, il est conseillé de le pratiquer dans un environnement médical 2 semaines au minimum.

Pour aller plus loin…

Un excellent documentaire passé sur ARTE

Il détaille la genèse russe du jeûne sur des malades mentaux et les recherches étatsuniennes sur les cellules qui se défendent contre le cancer. Si vous ne pouvez pas le voir, voyez la vidéo de sa réalisatrice ou un documentaire de Xénius.

Jeûner est-ce bon pour la santé ? par Wakeup-

Quelques livres intéressants

  • Herbert Shelton est le pionnier, ainsi que son livre Le Jeûne que vous pouvez lire en anglais en cliquant sur « The hygienic system ». Vous saurez tout sur les réactions de votre corps.
  • Helmut Lützner dans Le jeûne : Maigrir, éliminer, se désintoxiquer détaille le contenu de votre bol pour chaque jour de la semaine de jeûne. Il est très pratique. Si vous n’en prenez qu’un, prenez celui-là.
  • Désiré Mérien dans Le jeûne détaille les différents nutriments à favoriser lors de paliers de jeûne. Vous pouvez télécharger un de ses articles sur la détoxination.
  • Sophie Lacoste, dans son livre Les surprenantes vertus du jeûne donne entre autres, les plantes que vous pouvez utiliser.
  • Nicole Boudreau, dans Jeûner pour sa santé donne un bref historique très intéressant et détaille le vécu de plusieurs jeûneurs type, le fumeur,l’ulcérée, le foie paresseux…
  • Gisbert Bölling a écrit Le jeûne et donne un petit livre pratique sur son site

Quelques sites et quelques blogs

Un article scientifique

Sur l’intérêt du jeûne chez les souris atteintes de cancer du Scientific American ou de Valter Lungo de l’USC.

Un forum canadien qui vient de renaître :

8 Responses to “Avez-vous pensé à jeûner ?”

  1. Jonathan
    15 juillet 2012 at 7 h 00 min #

    Merci pour cet article sur le jeûne et toutes ces précisions. J’ai expérimenté le jeûne pendant 5 jours avec de l’eau pour seule nourriture.
    Cela affaiblit beaucoup le corps. Ce que je retiens pour les personnes qui vont essayer: c’est de très bien se préparer en respectant des paliers comme celui proposé par le club « jeûne et randonnées ». C’est vraiment ce à quoi je ferais le plus attention si c’était à refaire afin que cela soit plus facile au corps de s’adapter.
    Jonathan Lisez mon dernier article Se créer une routine pour méditer régulièrementMy Profile

    • Michel Diviné
      15 juillet 2012 at 7 h 21 min #

      Merci pour ton feed back. Ces paliers sont contenus dans le livre de Gisbert Bölling ? Un livre que je n’ai pas lu…

  2. Luc
    4 septembre 2012 at 14 h 04 min #

    Bonjour Jonathan,

    Le jeûne intégral (eau seulement) est très puissant, le jeûneur vivant uniquement sur ses réserves, d’où l’importance de limiter les efforts physiques. Ce faisant, toute les énergies seront canalisées vers le processus de l’autolyse et de régénération.

    Les spécialistes de ce type de jeûne dont le Dr H.M. Shelton est la référence mondiale insistent pour que le jeûne s’exécute au repos afin de maximiser les résultats.
    Luc Lisez mon dernier article A propos des contenusMy Profile

  3. Princess loona
    2 octobre 2013 at 4 h 45 min #

    Il n y a pas photo entre un jeune actif et un jeune passif ce dernier sera beaucoup plus puissant .J ai suivi le cours de Desiré Merien pour accompagner les jeuneurs les resultats sont merveilleux … Du coup j ai monter deux chalets pour accueillir des jeuneurs que du bonheur de les voir quelques mois plus tard ……en pleine forme !!!!

  4. Lidia
    16 juillet 2017 at 21 h 28 min #

    Bonjour à tous,

    A mon avis, le meilleur livre sur le jeûne est celui de Bernard Clavière: « Et si on s’arrêtait un peu de manger de temps en temps? ». Livre très détaillé et non dogmatique. Un trésor de renseignements et une clé vers le jeûne autonome.

    • Michel Diviné
      17 juillet 2017 at 8 h 13 min #

      Lidia, tu pourrais être plus spécifique. En quoi est-il détaillé et original ?

Trackbacks/Pingbacks

  1. La dépression, une maladie pharmaceutique ? | Michel Diviné - 28 mars 2014

    […] article et une vidéo sur le jeûne, qui peut guérir des maladies […]

  2. Un an de jeûne intermittent | Michel Diviné - 19 juin 2015

    […] premier article sur le jeûne où vous pouvez de temps en temps visualiser une vidéo […]

Laissez une réponse

Afficher un lien vers mon dernier article

Comments links could be nofollow free.