Image

Connaissez-vous l’Analyse Transactionnelle ?

L’AT a été inventée par Eric Bernstein, psychiatre étatsunien (1910-1970) qui se faisait appeler Berne. Il désirait employer un langage simple que pourrait comprendre tout patient. Il a notamment développé les notions d’états du moi, de transactions et de scénario de vie.

Un adulte peut ainsi revivre un besoin d’enfant et avoir une demande d’enfant, comme d’être serré dans des bras. Accédez à sa demande si c’est OK pour vous comme pour lui.

Les 3 états : Parent, adulte et enfant

Eric Berne distingue 3 états : parent, adulte et enfant. A chaque état correspond une ou plusieurs « parties » comportementales.

  • Le parent peut être ainsi « nourricier » ou « normatif ». Il peut rassurer ou donner des règles qu’il a érigé dans sa tête à tout « enfant » qui se trouve à sa portée.
  • L’adulte est un être logique et scientifique, ne se laissant pas déborder par les émotions, tel un ordinateur performant.
  • L’enfant peut être « libre » tel un prince, « rebelle » ou « soumis » s’il s’oppose ou non à un « parent normatif », agissant ou réagissant au gré de ses émotions.

 Nous avons ainsi 6 parties qui nous font agir et réagir. L’intérêt d’être conscient de ces parties réside dans la communication, appelée « transaction », que vous pouvez avoir avec autrui.

Choisir la transaction adaptée à l’état

Par exemple, si quelqu’un vient vers vous en enfant rebelle ou libre « Ouah ! J’ai super réussi mon examen » vous avez le choix entre :

  • Risquer de rater la connexion en lui répondant sur un mode différent non adapté « Ah, tu as enfin quelque chose » (parent normatif) ou « Je suis rassuré » (parent nourricier).
  • Continuer sur un mode enfant rebelle « C’est super génial ! »

Vous pourrez revenir plus tard à un autre mode, une fois le contact établi.

Scénario de vie

Éric Berne a aussi inventé le concept de scénarios de vie. Inlassablement, nous répétons le même scénario pour structurer le temps, justifier une croyance et éviter l’intimité la plupart du temps. Ce scénario se fonde souvent sur la notion du triangle infernal « victime, persécuteur et sauveur ». Voici quelques exemples de scénario :

  • « Oui mais ». Ce scénario a donné lieu à un film que j’ai beaucoup apprécié. Vous trouvez un extrait sur youtube. C’est le jeu de la victime par excellence qui ne peut être sauvée et qui met le sauveur professionnel en colère, face à son impuissance.
  • « Cette fois je te tiens, salaud ». Ce scénario justifie sa colère, portant sur un point mineur. Comme le dit Ronald Laing « Comment  oses-tu t’amuser alors que le Christ est mort sur la croix pour ton salut ? Tu crois qu’il s’amusait lui ? » (dans Noeuds).
  • Un scénario particulier est celui de la serre, qui se joue dans des cercles psychologiques. L’objectif est que chacun parle de ses émotions ou de ses sentiments en s’extasiant devant la beauté de cette fleur. Je suis plutôt irrité, en colère, chagriné… L’objectif caché de ce scénario est de ne pas aller plus loin, de ne pas guérir, de ne pas parler de ses besoins, de ne pas effectuer de demande qui risquerait de faire échouer le scénario et de trouver une solution.

Vous pouvez vous-même éclairer un de vos scénarios en vous posant les questions suivantes sur un sujet donné.

  • Que pensaient mes parents de l’argent (par exemple) ?
  • Qu’est-ce que je pensais de l’argent à 10 ans ?
  • A 20 ans ?
  • A 30 ans ?
  • Aujourd’hui (pour les plus de 30 ans) ?

 Et comparez avec votre comportement actuel.

La suite de l’AT

Le monde a évolué et d’autres techniques sont apparues par la suite :

  • L’AT a été critiquée par les fondateurs de la PNL qui insistaient sur l’importance de réunir ces différentes parties pour éviter une partition de la personne. « C’est mon enfant qui parle, c’est important pour moi » risque de vous diviser intérieurement.
  • Taibi Kahler s’est  appuyé sur l’AT pour développer la « Process Communication« . Il a défini 6 personnalités types qui rappelle les parties des 3 états. Cette approche fera l’objet d’un autre article.

Personnellement, je me repose souvent sur les scénarios. Leurs répétitions m’intriguent et me fascinent. 

Pour aller plus loin sur l’analyse transactionnelle :

Quelques livres…

Quelques sites

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

6 Responses to “Connaissez-vous l’Analyse Transactionnelle ?”

  1. stress solution
    19 octobre 2012 at 12 h 48 min #

    salut
    j ai lu votre article avec beaucoup d intérêt, je ne connaissais pas jusqu’à présent cette technique, merci pour l info.
    stress solution Lisez mon dernier article Ne jamais ramener le travail à la maisonMy Profile

  2. Kalice
    12 novembre 2012 at 13 h 06 min #

    Comment connait-t-on sa personnalité de phase?

    • Michel Diviné
      13 novembre 2012 at 12 h 17 min #

      La personnalité de phase peut varier, contrairement à la base. Un stress léger renvoie au stress de phase. Un stress lourd renvoie au stress de base.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Avez-vous conscience de votre scénario de vie ? | Michel Diviné - 27 décembre 2014

    […] jeux, au sens de l’analyse transactionnelle, sont des mini-scénarios de transactions reflétant une approche et une philosophie de vie. Ils […]

  2. Huit concepts de base en thérapie brève | Michel Diviné - 2 octobre 2015

    […] et la PNL changent votre vision du monde et l‘Analyse Transactionnelle insiste sur votre scénario de […]

  3. Le triangle dramatique de Stephen Karpman | Michel Diviné - 2 mars 2016

    […] Quelques concepts d’Analyse Transactionnelle […]

Laissez une réponse

Afficher un lien vers mon dernier article

Comments links could be nofollow free.