Thérapie EMDR ou EFT, que choisir ?

Thérapie EMDR ou EFT, que choisir ?

Parmi les thérapies dites « énergétiques » sont connues la thérapie EMDR (Eye movement desenzitisation and reprocessing) et la thérapie EFT (Emotional Freedom Technique). Examinons les différences à la loupe…

Une technique est-elle plus efficace que l’autre ? Laquelle employer ? Commençons par les décrire brièvement.

La thérapie EMDR cicatrise les traumatismes dont on a un souvenir

Grace à l’EMDR, en partant d’une image traumatisante, une stimulation bilatérale visuelle, auditive ou kinesthésique (du toucher) remet le traumatisme dans le passé et change la croyance associée à l’expérience désagréable. Cette image peut aussi provenir d’un cauchemar (je tue des personnes, une arme blanche à la main) ou d’une image négative du futur (je vais finir à la rue)

La thérapie EMDR part dont principalement du traumatisme et fait appel aux sens VAKO en PNL. La stimulation bilatérale favorise l’émergence d’images, de pensées ou de sensations associées au trauma. Ces « visions spontanées » favorisent la guérison en « vidant » des « canaux cognitifs » associés au trauma.

L’EFT vide l’émotion liée à une croyance

Avec l’EFT, vous partez de l’émotion (je suis angoissé) et de son contexte (quand je suis seul) que vous transformez en croyance (je suis angoissé quand je suis seul).

Vous commencez à renforcer votre amour de soi (même si je suis angoissé quand je suis seul, je m’aime et je m’accepte complètement et profondément) avant de tapoter certains points en prononçant votre croyance ou votre sensation (je suis angoissé… quand je suis seul).

Le fait d’appliquer le protocole EFT fait baisser l’émotion jusqu’à sa disparition complète la plupart du temps.

Alors, quelles différences entre les thérapies EMDR et EFT ?

1. La visualisation est favorisée en thérapie EMDR.

La plupart du temps, la cible est une image et les personnes visuelles sont nettement favorisées. Je n’ai jamais vu cette technique échouer avec des personnes visuelles. Dans un pour cent des cas (statistique personnelle) l’EMDR ne fonctionnait pas, toujours avec des personnes kinesthésiques.

2. Les sensations sont favorisées en EFT

Le fait de tapoter des points du corps favorise les sensations physiques. Il se peut qu’aucune image ne survienne lors d’une séance d’EFT. Le fait de continuer à tapoter fait néanmoins diminuer la détresse.

3. L’EMDR a plus de chances de traiter le traumatisme original

L’EMDR part de la cible traumatisante, l’EFT non. Il arrive que des images surviennent en partant de la croyance. Il m’est revenu des images de la guerre d’Algérie en partant de la croyance « je ne suis pas en sécurité avec une femme »  qui m’ont permis de cicatriser le trauma. C’est néanmoins beaucoup plus rare qu’en EMDR.

Et alors, en conclusion ?

Personnellement, je vérifie le canal privilégié de mon client. S’il est kinesthésique et que l’EMDR ne répond pas, je passe à l’EFT…. et je reviens à l’EMDR.

Quand la personne vient et est submergée spontanément par l’émotion sans avoir pu chercher l’image cible, je lui fait faire de l’EFT et revient à l’EMDR si aucune image traumatisante n’est apparue.

Si vous voulez être gagnant dans tous les cas, choisissez quelqu’un qui pratique les 2  techniques et parlez-en avec lui…

Avez-vous déjà testé une des deux techniques ? Faites-partager votre expérience.

25 réflexions au sujet de “Thérapie EMDR ou EFT, que choisir ?”

  1. Bonjour,

    Sympa votre site et plutôt bien fait…

    Coté emdr, on peut le faire en tapotements ou en auditif, perso, je mélange l’hypnose et l’emdr en audio ou tapotement…
    je ne le pratique jamais en visuel…

    surtout qu’avec ce mode de travail, vous pouvez travailler sur les traits de caractère des personnes…

    Amusez vous bien

    Stephane Roux

    http://www.hypnose-mieux-etre.com

  2. Bonjour Madame,
    Je vous contact par apport a une thérapie Emdr pour traiter un espt.
    Mon traumatisme remonte a 2ans, et la maintenant j’ai vraiment beaucoup de mal a vivre normalement, j’ai tout le temps des céphalées affreux ,  pleins de stress qui s’en va et reviens, pleins d’anxiété, de crises de paniques, je tremble aussi souvent, des palpitations, et des fois jai l’impression de n’avoir plus le contrôle sur mes émotions, j’ai aussi souvent une sorte de perte de conscience. Ce qui a déclenché tout ça c’était une histoire d’amour que j’ai raté car ma fiancée dont j’étais fou amoureux à l’époque m’avais parlé de ses expériences passé, en temps normal ça ne me dérangé  pas, ma cette fois ça a tout chambouler dans ma tête, je ne sais pas pourquoi, mon imagination a amplifier l’événement du coup, choc émotionnelle , dépression, TOC de jalousie, j’ai pas voulu rompre car je l’aimais, mais jai vécu pendant 7 mois un réel cauchemar, dans ma tête c’etais illogique
    mais j’y arrivai pas, une culpabilité monstre, et un fort sentiment d’impuissance, puis elle a rompue, et les symptômes persiste. Donc je vous demande yat il moyens que l’emdr fonction pour moi, et puisque je suis en Algérie j’aurais il des practicient ici… Merci de me répondre.
    Cordialement

  3. Bonjour,

    Pour ma part c’est commençant une TCC que j’ai découvert l’EMDR. Je me réfugiais beaucoup dans le mental pour éviter les émotions, résultat : angoisse quasi permanente. L’EMDR m’a permis de franchir une étape importante par rapport à un événement traumatique survenu dans mon enfance. La thérapie : 3 mois très difficiles à cause des remontées émotionnelles, 6 mois de redécouverte émerveillée de mes potentiels si longtemps cachés par les angoisses.
    Et puis un épisode banal fait monter des angoisses que je pouvais estimer à 20/10 (il n’y a pas d’erreur). « Ma » psychologue absente, la violence de l’état anxieux et me voilà à découvrir l’EFT avec d’assez bons résultats sur les symptômes de l’angoisse.

    L’EMDR je continue avec la psychologue, l’EFT me donne un outil et une indépendance pour les pics d’angoisse.
    En bref EMDR et EFT se complètent bien pour moi.

  4. Bonjour puis je savoir où vous exercez? Je suis à Bruxelles et je cherche un thérapeute complet pour m’aider. Je suis allée voir une kinesiologie qui était en réalité in magnétiseuse… sans succès. Je me suis fait avoir par deux psychologue, une hypnothrapeute incompétente qui m’a ruiné et une psy qui a refusé de me faire l emdr car elle a estimé que ce n’était pas la thérapie adéquate.. bref j’ai plus l impression qu’elle voulait remplir son planning au mac mais soit. Mais j’ai l impression que la kinesiologie ressemble à l eft. Sauriez vous me diriger vers quelqu’un, où vous meme si vous n’êtes pas loin? Je vous remercie

  5. Bonjour j’ai perdu mes parents, ma mère en 2014 et mon père en 2016. Je fait de l’hypnose pour calmé la colère que je ressens. Mais ça ne marche pas dans le temps. J’aimerai savoir ce qui me conviendrait le mieux. Eft ou emdr? Merci de vos réponses
    Vannessa

    • Bonjour Vanessa.
      J’espère que vous allez mieux depuis votre message.
      Sinon des pistes à explorer :
      – exprimer votre colère plutôt que de vouloir la faire disparaître. Demander à un ami empathique d’incarner la personne (disparue ou non) à qui vous voulez dire ce que vous avez sur le coeur, à défaut faites-le à haute voix devant un miroir ou juste à haute voix.
      – acceptez votre colère. Vous avez le droit d’être en colère, de ressentir ce que vous ressentez.
      Bonne continuation,
      Ingrid

      • A mon avis, il est plus important de comprendre l’origine de la colère pour l’utiliser et la dépasser. Les thérapies « émotionnelles » telles que la gestalt therapie ne résolvent rien.

  6. Bonjour, sa seulement 2 scoences de EMDR ,pour des peur crises de panique et angoisse sa fait 8 presque 9 ans j’ai vue des psy ,hypnose a gogo et la je vient de decouvrire sa ,je ne vie pas je survie ,est ce que sa marche vraiment le EMDR ,merci pour vos reponse cordialement ,

  7. Bonjour,
    Pouvez vous me dire si il est possible et pas dangereux de faire des séances en kinesiologie, emdr, et.. alterner de 3 semaines des séances avec l’Eprth svp ??

  8. En « deuil pathologique » de mon fils unique chéri Olivier qui s’est jeté sous un train le 21juillet 2017 et suivie par un psychiatre avec antidépresseurs et anxiolytiques et somnifères et une psychothérapeute pour avoir fait 2 séances de EMDR ; je vais de plus en plus mal…..
    La nourriture m’écoeure de plus en plus et je me laisse aller complètement….je voudrais tant mourir

    • Imaginez votre fils Olivier vous regarder… Que préfère-t-il ? Que vous mouriez ou que vous continuiez à vivre ? Essayez un autre thérapeute EMDR ou venez en constellations familiales. Et imaginez votre fils dans les bras de sa mort en lui disant « à partir d’aujourd’hui je vais arrêter de t’embêter ».

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article

Comments links could be nofollow free.