Image

Les 3 origines d’un problème de santé

Les maladies ou les problèmes de santé peuvent provenir de 3 sources : d’une dynamique familiale, d’une dynamique personnelle ou d’un problème physiologique.

Une maladie vient souvent de l’âme. Elle vient aussi de l’esprit, ou du corps. D’où l’intérêt d’explorer et de rechercher des solutions dans les 3 niveaux. 

La souffrance de l’âme est souvent reliée à une dynamique familiale

Les dynamiques familiales, « je te rappelle », « je te suis », « plutôt moi que toi » ou « j’expie », sont à l’origine de nombreuses maladies ou d’accidents. Elles rappellent à la conscience familiale un être exclu du système familial que l’on veut rappeler inconsciemment, pour rétablir un certain équilibre. Comme le dit Bert Hellinger :

La vibration de la maladie rappelle celle de la personne exclue. 

Un meurtrier sera ainsi représenté par une personne souffrant d’une sclérose multiple ou d’épilepsie. Une victime aura des accidents. Une personne identifiée aux 2 pourra avoir une maladie psychique ou bégayer.

Il est même possible qu’une personne veuille rappeler un membre du système familial de son partenaire. J’ai vu une femme ayant un cancer rappelant celui d’une belle-soeur ou une autre développé une maladie auto-immune pour sauver son mari en mourant à sa place.

Les constellations familiales résolvent la plupart des dynamiques familiales et vous aident à accepter la guérison.

L’âme peut souffrir aussi d’une dynamique personnelle

Le plus courant concerne l’expiation due à un avortement. Dans ce cas, la personne veut souffrir ou mourir inconsciemment et développera des maladies mortelles à long terme.

La mort d’un être cher peut entraîner, si elle n’est pas acceptée, un cancer de la mâchoire, comme Sigmund Freud après la mort de sa fille, ou un pied amputé, n’acceptant pas que le père ait eu un pied dans la tombe avant de mourir.

« Je n’ai pas de valeur » est un exemple de croyance négative à propos de soi. Un enfant peut rejoindre un frère mort qu’il a connu. Un enfant adopté peut désirer mourir pour rejoindre ses parents morts.  Une femme qui a avorté peut vouloir expier et rejoindre ses enfants morts.

Toutes ces dynamiques personnelles, celles dont vous avez un souvenir, peuvent être résolues par des séances d’EMDR.

Le corps peut aussi avoir ses faiblesses

Nous sommes ici dans le domaine de la médecine traditionnelle ou non traditionnelle. La médecine occidentale fait des miracles dans le domaine de l’urgence. Voici d’autres pistes:

  • La médecine traditionnelle chinoise ou MTC identifie les éléments faibles et des techniques pour les renforcer. Si vous êtes en bonne santé, faites le test pour connaître votre élément chinois faible.
  • La réflexologie, par le massage de zones en correspondance avec des organes, stimule la circulation sanguine et la guérison.
  • Le jeûne est une technique naturelle qui vous aide aussi à rester en bonne santé.
  • Surveillez votre alimentation en étant le plus possible végétalien.
  • L’hypnose, par ses métaphores, aide votre système immunitaire à se défendre et à faire la différence entre le soi et le non-soi en cas de maladie auto-immunes.
  • La cohérence cardiaque renforce votre résistance au stress et soigne votre système immunitaire.

Il existe d’autres méthodes que vous pouvez pratiquer avec succès.

Pour aller plus loin

Voici des livres très intéressants à lire…

Si vous avez des remarques ou partager votre expérience, laissez-moi un commentaire.

16 Responses to “Les 3 origines d’un problème de santé”

  1. Nicoletta
    21 novembre 2012 at 14 h 00 min #

    Je suis en train de lire le nouveau livre actuellement disponible dans les librairies « Les origines de la maladie » d’Antonio Bertoli….je reste ouverte aux avis des autres et en relisant ce texte, je me rends compte que nous, dans les familles, sommes interconnectés aux ressentis même si on a voulu supprimer les preuves, en les « oubliant » parce que certains pensaient que ce n’étaient pas si important d’évoquer des chocs, des douleurs, des pertes ou des sensations de honte aux descendants…
    Je pense à ma mère…je trouve étrange qu’elle ait eu d’épilepsie..après ma naissance…à 31 ans, je crois…elle a même dit qu’elle l’a eu au moment où elle a eu l’impression d’être poursuivie par un meurtrier qui la tuait derrière elle avec un couteau…Est-ce une « histoire » de sa famille? Ou une identification dans l’histoire de la famille de mon père dont je la ressens violente?…Une identification de l’époque de la 2ème voire la 1ère guerre mondiale?…Paix à ma famille.

  2. Michel Diviné
    21 novembre 2012 at 16 h 20 min #

    Va plutôt dans l’histoire de ta mère, tu es une fille. Des personnes ont-elles été militaires de carrière, résistants, arméniens, etc. ?

  3. Nicoletta
    21 novembre 2012 at 17 h 25 min #

    Hum…intéressante question… Mon grand-père maternel Tudor était légionnaire…Je me souviens avoir entendu dire que les deux soeurs de mon grand-père dont leurs maris ont été tués à la guerre surtout que l’un d’eux par « accident » par son congénère militaire et l’autre par l’ennemi…Quant aux 2 frères de mon grand-père, ils sont également morts en guerre dont le second en avion (il prétendait que c’était un accident provoqué par un de ses collègues militaires à cause d’une jalousie…Je n’y croyais pas trop…Car on ne peut intentionnellement faire mourir une personne…) Ça fait quand même beaucoup de drames familiaux…

  4. Michel Diviné
    21 novembre 2012 at 18 h 00 min #

    Tu as l’embarras du choix (ou ta mère) entre les femmes qui gravitent autour de ton grand-père maternel. Ta mère est probablement identifiée à sa GMP, qui a perdu 2 fils et 2 beau-fils. Etrange son rêve de meurtre…. Tuée à la place de son fils ? Vive les constellations familiales.

  5. Mary
    26 février 2013 at 1 h 23 min #

    je suis surprise car ma mère a fait des crises d’épilepsie très tard .descendant d’arméniens qui a fuit le massacre. je suis née a la date d’anniversaire de ce génocide.
    ma grande fragilité se localise au niveau des poumons e qui m’inquiète, asthme dans l’enfance . Bronchite fréquente a l’age adulte. 2 fils sans enfants.

    • Michel Diviné
      26 février 2013 at 7 h 56 min #

      L’épilepsie de votre mère est probablement liée au génocide arménien, une dynamique de persécuteur. Votre mère a-t-elle perdu des enfants ? L’asthme est une sorte d’allergie qui peut être liée à une naissance difficile, à des frères ou soeurs morts…

  6. Jeannine
    23 juin 2014 at 6 h 26 min #

    Bonjour Michel,
    J’ai un problème de peau, du lichen qui entraîne démangeaisons et plaques rouges. Ca disparait quelques années puis ça revient, je sais que c’est lié à des contrariétés, je l’ai bien remarqué même si je ne me sens pas hyper stressée : lorsque ma mère avait été diagnostiquée Alzheimmer, le départ de mon fils pour l’étranger il y a deux mois….
    J’ai vu ma grand-mère maternelle avoir le même problème.
    J’ai aussi une peau couperosée depuis l’adolescence.
    Merci de votre aide dans la compréhension.

    • Michel Diviné
      23 juin 2014 at 7 h 02 min #

      Les problèmes de peau proviennent souvent d’un problème de contact : soit l’identification avec un partenaire précédent d’un des parents, votre père dans votre cas, soit la perte d’un enfant de vos parents. Comme cela est apparu au départ de votre fils pour l’étranger, une autre piste est ouverte… Avez-vous perdu des enfants ? Cordialement. Michel

  7. Jeannine
    23 juin 2014 at 7 h 16 min #

    J’ai fait deux fausses couches puis j’ai eu trois enfants. Merci infiniment de votre réponse.

    • Michel Diviné
      23 juin 2014 at 7 h 35 min #

      Il est alors possible que ce problème de peau ait un lien avec ces fausses couches. Si vous avez de la détresse en y pensant, vous pouvez faire de l’EMDR….

  8. Jeannine
    23 juin 2014 at 7 h 40 min #

    Au moment de la deuxième fausse couche, ça a été très dur psychologiquement mais comme ensuite, j’ai eu trois enfants, je me suis bien remise. Lorsque j’y pense, je ne sens pas de détresse. C’est peut-être un autre problème….

    • Michel Diviné
      23 juin 2014 at 7 h 50 min #

      Les 2 autres pistes sont : votre père a-t-il connu quelqu’un avant votre mère ou vos parents ont-ils perdu des enfants ?

  9. Jeannine
    23 juin 2014 at 8 h 59 min #

    Non mes parents n’ont pas perdu d’enfants. L’enfance, l’adolescence de mon père est un sujet tabou dans la famille puisqu’il a été abandonné pour défaillance familiale, placé avec ses soeurs à des endroits différents et il en avait un violent ressentiment envers ses parents. Donc je ne connais rien de lui. Il est décédé. Merci.

    • Michel Diviné
      24 juillet 2014 at 4 h 47 min #

      Je viens de connecter. Vous êtes peut être identifiée à votre grand mère paternelle. Ce qui correspond au départ de votre fils.

  10. Diane a
    20 mars 2015 at 20 h 05 min #

    j’ai un frère atteint d’Alzheimer, première fois dans les deux familles, ce n’est pas génétique est-ce psychologique ???

    • Michel Diviné
      21 mars 2015 at 7 h 22 min #

      L’origine de la maladie d’Alzheimer est inconnue. La personne vit en permanence l’état présent et oublie. Ce peut être le cas de personnes qui préfèrent oublier leur passé et vivre l’instant présent. Ce peut être l’occasion pour vous de vivre des « moments présents » avec votre frère et de rendre grâce au fait que vous ayez toute votre tête.

Laissez une réponse

Afficher un lien vers mon dernier article

Comments links could be nofollow free.