Image

Connaissez-vous le jeûne intermittent ?

Cela fait maintenant plus de deux ans que je jeûne une fois par semaine, tous les mardis. Suite à la lecture d’un des rares livres sur le sujet, en voici le compte rendu et ce qu’il me donne envie d’expérimenter.
Je parlerais donc de l’intérêt d’un régime intermittent, de deux rythmes de croisière et d’un bref calcul calorique me poussant à sauter un repas supplémentaire.

Insuline et hormone de croissance

Le londonien Michael Losley, qui compte donc en pouces, pounds et stones, a commencé par jeûner 4 jours sous la supervision de Valter Longo, directeur de l’institut de longévité à l’université de Californie du Sud, connu pour ses travaux sur des souris jeûneuses chimiothérapisées. Puis, il a testé le jeûne AD puis le 5:2.

L’insuline

L’insuline transforme les glucides ingérés en lipides dans le foie. Quand vous en avez besoin, vous avez la réaction inverse grâce au glucagon. Insuline et glucagon sont produits dans le pancréas. Quand vous mangez régulièrement ou grignotez, votre taux d’insuline reste élevé. De jeûner met au repos votre pancréas, sa production d’insuline et son taux redevient bas.

L’hormone IGF-1

L’hormone facteur de croissance qui ressemble à l’insuline ou L’Insulin-Like Growth Factor 1 ou IGF-1 permet la croissance des cellules, indispensable si vous êtes jeune, problématique si vous êtes âgés. Une peuplade équatorienne, atteinte du syndrome de Laron et dont leur corps ne répond pas à cette hormone, ne connaissent pas le cancer.

Le jeûne influe sur la production de ces 2 hormones et permet aussi la réparation des gênes. Quel jeûne ? Voici deux exemples étudiés par des hommes de science.

Quel jeûne intermittent ?

Pendant les périodes de diètes, la consommation est de 25% dans les deux régimes, un jour sur deux pour le ADF et 2 jours sur 7 dans le 5:2. Un homme consomme normalement 1200 calories et une femme 1000 calories par jour.

Alternative Day Fasting

Dans ce régime étudié par Krista Varady de l’université de l’Illinois, le régime est de 100% un jour et 25% le jour suivant, soit une baisse totale de la consommation de 37.5%. Le résultat de huit semaines de ce régime fut la baisse en cholestérol HD et de la tension.

Le régime 5:2

Il consiste à jeûner à 25% (consommer 300 calories pour un homme) 2 fois par jour (250 calories pour le matin et 350 pour le soir), soit une baisse de consommation de 21%.

En conclusion, un bref calcul calorifique

Aujourd’hui, je pratique un jeûne intermittent d’un jour sur 7, soit une restriction calorique de 14% (1/7). Le régime 2/5 propose de jeûner 2 jours à 25%, soit, de 150% ou un jour et demi par semaine, soit de 21%.

Les repas type d’une journée apportent 25% le matin, 40% à midi et 30% le soir (cela dépend des sources), les 5% restant sont ceux de à 17 heures…. Le gros pain blanc avec les 2 gros carrés de chocolat de notre enfance.

Donc je vais jeûner un jour complet le mardi et sauter un repas de midi le vendredi.

Pour aller plus loin

A lire sur papier

Le livre de référence Le régime FAST.

A lire sur le Net

Si vous avez des remarques, laissez-moi un commentaire.

Pas de commentaires pour le moment

Laissez une réponse

Afficher un lien vers mon dernier article

Comments links could be nofollow free.