Traumatismes, cerveau droit et cerveau gauche

Les traumatismes influent sur le développement du cerveau. Voyons comment…

Voici un article iconoclaste liant besoins et zones du cerveau. En partant d’un AVC célèbre de Jill Bolt Taylor et en décortiquant les zones du cerveau affectées par un traumatisme, j’ai animé une constellation familiale pour dessiner une cartographie des besoins dans le cerveau.

Lire la suiteTraumatismes, cerveau droit et cerveau gauche

Trouver l’origine traumatique d’un comportement

En consultant un psythérapeute, un psychopraticien, un psychologue, un psychanalyste, un psymachinchose, vous attendez de lui qu’il trouve l’origine de votre comportement pour que vous puissiez évoluer sur votre chemin de vie.

En chemin

Voici un exercice simple faisant suite à l’article sur le pendule intérieur. Faites la liste de vos traumatismes et prenez un bloc de papiers. Cette technique, à la différence du pont d’affect, vous permet d’aller dans les traumas transgénérationnels.

Faites la liste de tous vos traumatismes

Voici la manière la plus simple de lister vos traumatismes :

  • Les traumatismes transgénérationnels : construisez d’abord votre génogramme et notez toutes les personnes qui ont eu un destin difficile, y compris frères et soeurs morts jeunes.
  • Les traumatismes liés à la naissance : avez-vous été séparé de vos parents pendant les 3 premières années ?
  • Les traumatismes personnels : quels sont les événements qui vous ont marqué, auxquels vous ressentez de la détresse, de la colère ou de la peur quand vous y pensez ?

Notez tous ces traumas sur différents papiers. Vous pouvez aussi remplir le questionnaire pour en avoir le coeur net.

Prenez d’abord 2 papiers

Placez d’abord 2 papiers (personne et origine du symptôme) face à face ainsi :

TestDans un premier temps, placez seulement un papier pour la personne et un papier pour la raison du symptôme en face.

Placez vous sur « votre papier ». Si vous penchez fortement en avant, attiré par le papier situé en face, c’est que la raison est toujours présente. Il arrive que l’origine ait disparu.

Puis, testez les traumatismes

Puis, placez chaque papier représentant un traumatisme un à un sur la droite. Commencez par les différents membres de la famille ayant eu un destin difficile. vous continuerez par les autres.

Si vous penchez toujours en avant, le papier à droite n’est pas important pour le comportement. Si vous penchez à droite, c’est que vous avez trouvé la raison du traumatisme. Je suis fier d’avoir inventé cette technique. Je n’en connais aucune autre aussi rapide pour connaître l’origine traumatique d’un comportement ou d’un symptôme.

Si vous n’y arrivez pas, allez consulter un spécialiste comme moi.

Pour aller plus loin

J’expose cette technique, dérivée des constellations familiales, dans mon dernier livre « À chacun sa place ».

Si vous avez des questions, laissez-moi un commentaire.

Souffrez-vous d’insomnie ?

Voulez-vous dormir comme un bébé ? Les troubles du sommeil touchent 20% de la population et peuvent avoir plusieurs causes : transgénérationnelles ou personnelle.

Quelles sont les idées reçues les plus fréquentes, quels sont les symptômes et comment résoudre ces troubles par des thérapies brèves ?

Les idées reçues

  • Vous ne fermez pas l’oeil de la nuit ? Les insomniaques ne se souviennent pas des périodes de sommeil. en réalité, ils bénéficient de période de sommeil.
  • On a besoin de moins de sommeil avec l’âge ? Seulement le rythme change. Plus de siestes et le sommeil vient plus tôt dans la soirée.
  • Le sommeil avant minuit compte double ? Il favorise le sommeil lent profond qui repose le corps. Le sommeil paradoxal, qui favorise le fonctionnement du cervau, augmente plus tard.
  • Compter les moutons aide à s’endormir ? Videz plutôt votre cerveau en vous imaginant dormir dans les bras de votre ange gardien.

Quelques symptômes de troubles du sommeil

  • Avez-vous du mal à vous endormir ? Vous repoussez peut-être le moment de vous allonger. Cela peut venir de votre peur de mourir (si je m’allonge, je meurs) lié à un syndrôme d’Hamlet ou du film d’horreur que vous venez de voir à la télévision.
  • Vous vous réveillez vers 3 heures du matin ? C’est l’heure du foie (entre 1 et 3 heures) en Médecine Traditionnelle Chinoise. Il se remet à fonctionner pour votre réveil. Alors mangez léger avant d’aller vous coucher, jeûnez ou nettoyez votre foie.
  • Vous vous réveillez de manière aléatoire ? Vous vous faites du souci pour quelqu’un ou un événement particulier vous trotte dans la tête.

Quelques trucs

  • Réassocier votre lit au sommeil. Levez-vous si vous n’arrivez pas à dormir et ne vous recouchez que si vous avez envie de dormir. 70% des personnes ont des résultats positifs en 2 à 3 semaines.
  • Faites ce dont vous avez le moins envie de faire quand vous vous réveillez la nuit : repassez votre linge, faites votre comptabilité, passez le balai (et non l’aspirateur pour ne pas réveiller vos voisins…). Cette technique a été préconisée par Milton Erickson.
  • Prenez le temps de vous relaxer avant d’aller vous coucher : tisanes, douche, musique, bougie…
  • Respectez votre rythme circadien en vous calant sur votre cycle de sommeil d’une heure et demie à deux heures en fonction des personnes.

Quelques thérapies brèves

Vie saine, hypnose, EMDR et constellations familiales résolvent la plupart des insomnies.

  • Mangez léger et respectez votre foie en évitant de manger copieusement du gras ou de boire de l’alcool le soir. Pratiquez la réflexologie.
  • Anticipez votre sommeil grâce à l’hypnose.
  • Nettoyez vos traumas par la pratique de l’EMDR. Vous pouvez le pratiquer pour vous, comme l’EFT, avant de dormir.
  • Soyez en paix avec votre famille grâce aux constellations familiales. Vous accepterez d’être en paix avec les morts et les vivants, tout en étant allongé.

Pour aller plus loin

En français

En anglais
Des liens intéressants

Vous avez des remarques ? Laissez-moi un commentaire.

Quelles sont les 3 causes de l’angoisse et comment en sortir ?

Vous vous sentez mal, vous avez les genoux qui tremblent ou avez une boule dans la gorge ou dans le ventre ? Vous avez peur d’être seul, en insécurité ? Cela dure depuis longtemps ? Vous avez du mal à vous endormir ?

Quelle est la cause de cette angoisse et comment aller mieux ?

Lire la suiteQuelles sont les 3 causes de l’angoisse et comment en sortir ?

Un plan de vie. Quel plan de vie ?

Cet article a été suggéré par Rachel dans le cadre d’un festival de blog organisé par le site developpementpersonnel.org Ce mois-ci, le thème est « Un plan de vie est-il un frein au bonheur ? »

Savez-vous comment faire rire Dieu ? Annoncez-lui votre plan de vie.

Quelle est la meilleure position à adopter face à nos envies et nos désirs ? Devons-nous les imaginer remplis dans un plan de vie idéal pour pouvoir les acquérir, acquérir Amour Gloire et Beauté ? Je ne crois pas à un plan de vie tout tracé par notre esprit logique et rationnel. La vie est source d’expériences et de surprises. De plus, elle est conditionnée par notre système familial et nos traumatismes personnels. Je vous invite à aborder d’abord les aspects traumatiques de la vie avant de parler de sens et le chemin. Je me permettrai de faire référence à des événements personnels.

Notre comportement et nos expériences de vie sont conditionnés par nos traumatismes transgénérationnels et personnels.

Lire la suiteUn plan de vie. Quel plan de vie ?

Comment faire le deuil d’un être cher ?

Que se passe-t-il quand un être cher meurt ?

  • Nous sommes tristes de son départ et nous voulons inconsciemment le rejoindre. Des différentes étapes décrites par Elisabeth Kübler Ross, retenons la douleur. Plus la douleur est forte, plus elle sera courte.
  • Si le deuil persiste, si nous pleurons sans fin en fermant les yeux, nous sommes dans une dynamique de vengeance. « Comment as-tu pu me faire cela ? » dit inconsciemment la personne vivante à la personne défunte.
  • La personne vivante croit aussi qu’en souffrant, en expiant, elle soulagera la douleur de la personne morte. Triste illusion.
  • Le danger est de vouloir vivre dans une zone grise, « ni mort, ni vivant » dans laquelle nous serons en relation avec le défunt. Si nous acceptons de faire le deuil, nous quittons cette zone pour aller vers la vie. Plus nous acceptons la mort de l’autre, plus nous acceptons d’être en vie.

Que faire pour accélérer le processus de deuil ?

Réussir la relation de couple

La qualité d’une relation de couple dépend de plusieurs paramètres, systémiques ou relationnelles. Intriqués dans une relation précédente ou avec le destin d’un membre de votre famille, vous ne « voyez » pas votre partenaire. Si vous êtes un homme et avez perdu une soeur, vous avez tendance à chercher l’âme soeur, morte en l’occurrence. De même … Lire la suiteRéussir la relation de couple

L’origine systémique des troubles alimentaires

Les troubles alimentaires ont plusieurs origines qu’il faut distinguer. Selon Bert Hellinger, l’anorexie vient de la volonté de mourir à la place du père. La fille veut disparaître, ne plus être vue. Dans ce cas, le père veut mourir parce qu’il a perdu une soeur, sa mère ou tout autre être cher. La personne anorexique … Lire la suiteL’origine systémique des troubles alimentaires